Un peu d’histoire

Un peu d’histoire

Fondation Cap Diamant logo_R

 

 


IMG_0815

 


La Fondation a été créée en juillet 2005 par des aînés désirant venir en aide aux personnes de 65 ans et plus en perte d’autonomie et démunies financièrement. Parmi les fondateurs, on retrouve les noms de M. Jean Pelletier, maire de Québec, M. Marcel Giguère qui a occupé la présidence et la direction de la Fondation durant de nombreuses années et Dr Paul-Émile Poirier dont la carrière médicale auprès des personnes vieillissantes lui a donné l’élan et le goût,  au soir de sa vie, de continuer à s’investir auprès des personnes aînées démunies financièrement et isolées.

Ces personnes faisaient partie du groupe d’aînés qui s’est constitué en comité provisoire lequel a requis auprès du Registraire des Entreprises, les lettres patentes qui ont été remises à la Fondation, le 5 juillet 2005.

Le 5 décembre de la même année avait lieu la première assemblée générale où un conseil d’administration de neuf membres a été constitué pour présider aux destinées de la Fondation.

Pour assurer son démarrage, la Fondation a pu également compter sur la contribution de nombreux bénévoles et sur le soutien financier de la Caisse Desjardins Belvédère devenue après quelques années, la Caisse Desjardins du plateau Montcalm. Depuis, cette Caisse a régulièrement, chaque année,  apporté son appui à la Fondation et l’a soutenu  dans l’atteinte de sa mission.

En concertation avec des organismes affiliés, soit les coopératives et les OBNL de services d’aide à domicile (reconnus par la Régie de l’assurance –maladie du Québec) desservant le territoire de la Communauté métropolitaine de Québec Rive-Nord, la Fondation a mis sur pied des programmes de transferts de fonds.

Le programme phare « Réconfort Plus » qui est à l’origine de la création de la Fondation requiert la majeure partie du budget. Mais au fil des ans, les membres du conseil d’administration ont pris la décision  d’ajouter deux autres programmes lesquels viennent compléter le programme « Réconfort Plus ». Il s’agit du programme « Pour plus de confort, un grand ménage » et le programme « Accompagnement – Transport ».

La Fondation a un caractère particulier quand elle transfère des fonds.  Elle transfère les fonds directement aux individus au moyen d’un plan d’aide renouvelable au six mois.

L’octroi d’un plan d’aide est balisé par chacun des programmes qui édictent des critères et des conditions d’admissibilité. Conséquemment, la Fondation est en mesure de préciser à quel individu chacune des heures ont été octroyées. Cette façon de faire permet à la Fondation d’effectuer une reddition de compte de ses programmes de transfert de fonds, de bien mesurer, contrôler et planifier l’atteinte de ses cibles.

En 2009, le Conseil d’administration a fait une étude des besoins des personnes vieillissantes afin de bien cibler la clientèle sur le territoire desservi par la Fondation et a adopté à la même occasion un plan stratégique.

En 5 ans, la Fondation a permis à 130 aînés de bénéficier de plus de 22 000 heures de services d’aide à la vie quotidienne. Sans l’aide de la Fondation, ces personnes aînées auraient pu être laissées dans l’abandon.

2015 a été une année de transition, où on a décidé d’augmenter le nombre des administrateurs, de mettre en place des comités, de diversifier les sources de financement de même que les approches de collecte de fonds. On travaille également sur l’élaboration d’une nouvelle mouture d’un plan stratégique 2016 – 2018.

Accueil                                      Plan du site

Conseil d’administration Un peu d’histoire Liens associatifs

Mot du président Notre Mission Statistiques

Statut légal Territoire desservi

Comments are closed