L’isolement des Aînés: Une préoccupation? – Lien avec Les Petits Frères

shutterstock_218562271


Selon un sondage Léger dévoilé le 13 mai 2017 par l’organisme Les Petits Frères, une forte proportion de Québécois considère l’isolement des personnes comme étant un enjeu important dans la province et s’en disent préoccupés. Sur cinq enjeux mentionnés, la question des conditions de vie des aînés arrive au second rang derrière celui des enfants malades. À eux deux, ces enjeux regroupent plus de 50% des personnes sondées.

Et pourtant, peu de gens sont actuellement disposés à agir concrètement dans la lutte contre l’isolement des personnes âgées (12% selon le sondage).

Êtes-vous prêts à transformer la situation ?

Des organismes comme Les Petits Frères et La Fondation Cap-Diamant ont dans leur mission ce souci de contrer l’isolement des personnes âgées, l’une par des gestes axés sur la sociabilisation et la participation à des activités récréatives jusqu’à la fin de leur vie, l’autre, dans une aide pour leur mieux-être dans leur maintien à domicile tant et aussi longtemps qu’elles le désirent ou le peuvent. Si pour plusieurs, la crainte est de vieillir seul et de manière isolée, celle-ci est malheureusement la réalité d’une partie de notre collectivité.
Nous vous invitons donc à lire l’article publié dans Le Soleil du 13 mai 2017 et à participer à la campagne «Aimons jusqu’au bout» lancée par Les Petits Frères via leur microsite pour démontrer à nos aînés que nous ne les oublions pas.
Un geste concret de solidarité pour contrer l’isolement des personnes âgées.

VIEILLIR CHEZ SOI, MIEUX ET PLUS LONGTEMPS

Comments are closed